La mobilité des travailleurs

Mobility of workers

Dans une Union européenne de plus en plus intégrée, le nombre de salariés travaillant dans un pays différent de celui dont ils proviennent augmente sans cesse. Cette évolution contribue à une intégration européenne plus rapide et dans de nombreux cas, elle a des effets positifs pour les salariés concernés ainsi que sur les sociétés et les économies européennes. 

Toutefois, le risque existe que les travailleurs détachés temporairement dans un autre Etat membre soient exploités ou reçoivent, à travail égal, des salaires plus bas que les travailleurs du pays d'accueil. Le risque de dumping salarial et social en est accru. Afin d'éviter ces dérives, les institutions européennes ont adopté la Directive sur le détachement des travailleurs. Apparemment, cette directive n'a pas été formulée assez clairement puisque la Cour européenne de justice a décidé qu'il était acceptable dans certains cas que les employeurs appliquent les règles du pays d'origine, et non du pays où les salariés travaillent. 

Le PSE demande par conséquent que la directive sur le détachement des travailleurs soient révisée afin de garantir que tous les travailleurs soient protégés et traités sur un pied d'égalité, et que les droits des travailleurs priment sur les libertés économiques. De plus, nous proposons d'établir un cadre européen permettant la négociation collective et la passation d'accords collectifs au niveau transfrontalier. 

Positions du PSE

Déclaration des leaders du PSE, adoptée le 25 mars 2010
Communiqué de presse du PSE sur la stratégie Europe 2020, du 31 mars 2010