Les Premiers Ministres et Présidents du PSE demandent au sommet européen d’honorer sa promesse d’augmenter l’emploi et la croissance, faite en juin dernier

18/10/2012

«Pour être crédibles auprès des citoyens européens, nous devons honorer nos engagements», a déclaré M. Stanishev.

Réunis pour préparer leur position en prévision du sommet européen de ce jour, les Premiers ministres et Chefs d’État du PSE ont demandé que les promesses de renforcement de la solidarité européenne «soient honorées». Les participants à la réunion, au nombre desquels figurait le Président français François Hollande, ont demandé une mise en œuvre plus rapide du Pacte pour la croissance et l’emploi adopté en juin. Cette déclaration est le résultat des frustrations accumulées par les leaders du parti progressiste face au non-respect du calendrier de mise en œuvre de l’accord sur l’emploi et la croissance.

Le Président du PSE, Sergei Stanishev, a indiqué: «Les citoyens européens ont fait sacrifice sur sacrifice. Il est primordial de leur envoyer un message fort lors de ce sommet, de leur montrer que leurs intérêts sont au cœur de la stratégie de relance de l’UE. Cela implique la mise en place de mesures associant la relance économique à un redressement social. Lors de ce sommet, la famille PSE s’est engagée à faire entendre notre voix progressiste, une voix forte et unie.»

M. Stanishev a fait remarquer que l’accord intervenu au sommet du mois de juin devait être respecté. «En juin, nous avons enfin progressé sur la voie de la surveillance bancaire. Nous avons avancé grâce à la mise en place d’une réglementation financière concrète, afin d’éviter qu’une autre crise ne surgisse. Et nous avons pris des mesures concrètes avec le Pacte pour l’emploi et la croissance. Pour être crédibles auprès des citoyens européens, les décideurs européens doivent maintenant honorer leurs engagements.»

Le Président du PSE a indiqué que les mesures progressistes inscrites à l’ordre du jour étaient attribuables aux pressions des Socialistes: «Grâce au travail de notre famille PSE, la Garantie européenne pour les jeunes a été inscrite à l’agenda. Grâce au PSE, la Taxe sur les transactions financières devient aujourd’hui une réalité. Le Mécanisme de surveillance unique est, lui aussi, une initiative audacieuse émanant de notre parti.»


Moments forts de la réunion